Livre : « Les doubles funérailles d’Anne de Bretagne, 1514 » de Jacques Santrot

Les doubles funérailles d’Anne de Bretagne, 1514

Un livre pour assister aux obsèques prodigieuses de la duchesse et reine, celles de son corps et celles de son cœur.

L’ouvrage

5d6ffeb840d0192cda1f1d36791571Jacques Santrot se penche sur l’histoire des obsèques d’Anne de Bretagne. Que s’est-il passé en 1514 pour la reine et duchesse ? Pourquoi ces obsèques royales à Blois, Paris, Saint-Denis, et à Nantes ? Pour découvrir l’organisation et le déroulement de cette « pompe funèbre » et l’histoire, parfois cocasse,  du cercueil d’or émaillé du cœur de la reine, un livre très complet (700 p.) et largement illustré paraîtra à la fin de l’année 2016.

Ce livre décrypte un moment crucial de l’histoire de la Bretagne, qui perd alors son indépendance, et de la France de la première Renaissance. On découvre l’organisation politique, la préparation technique, le déroulement et le coût des plus grandioses obsèques royales que l’on ait connu en France au début de la Renaissance.

Au terme de cinq années de recherche, cette documentation éclaire sur les usages funéraires et les rituels de la haute société – tripartition du corps, embaumement, repas symboliques, règles du deuil – et sur le fonctionnement technique de la « maison » de la reine. Les traditions médiévales sont à leur apogée tandis que sont introduits des rites inédits et des symboliques nouvelles, certes inspirés de l’Antiquité mais empruntés surtout à la noblesse transalpine à la faveur des guerres d’Italie. Plus détaillés que pour aucun autre règne de la période, les comptes de dépenses donnent des indications précieuses sur le prix des prestations, et sur le coût faramineux de ces funérailles royales.

L’auteur

L’auteur de l’ouvrage Jacques Santrot, est docteur en histoire de l’art et archéologie et conservateur en chef du patrimoine. D’abord archéologue de terrain en Aquitaine, Frioul, Étrurie méridionale et Istrie, il s’est ensuite attaché à « faire parler les objets », se spécialisant dans la publication des céramiques, verres, objets métalliques et de tabletterie, puis dans la sculpture, en collaboration avec les archéologues de terrain.

e03056998c7b2a62c790f193fd8430Devenu directeur du musée Dobrée, à Nantes en 1985, il est devenu généraliste par nécessité. Il a orienté ses recherches et publications en fonction des collections conservées et des expositions préparées. Depuis 2011, il s’est consacré à l’étude approfondie du coffret funéraire du cœur d’Anne de Bretagne, dont il a eu la garde durant vingt-cinq ans.

Financement participatif

Afin de faire imprimer l’ouvrage en France et  faire baisser le prix de vente de 125€ à 50€, Jacques Santrot a lancé une collecte de fonds sur internet, grâce au site de financement participatif Ululeulule. A noter que l’auteur n’est pas rémunéré, ni de sa recherche, ni de cette publication. Aujourd’hui le seuil utile de 3000€ a été atteint mais la collecte continue, si elle arrive à 5 000 € ou plus, l’ouvrage pourra être vendu à moins de 50 € et accessible à un plus grand nombre de passionnés.

Soulignons que ce projet ambitieux bénéficie du soutien de nombreuses associations : l’Association bretonne, la Société Polymathique du Morbihan, les Sociétés archéologique et historique d’Ille-et-Vilaine, de Nantes et de la Loire-Atlantique et de Mayenne, l’Association des Amis de l’île de Noirmoutier et le Centre généalogique de Loire-Atlantique.

Pour participer au financement de l’ouvrage rendez-vous sur le site Ulule.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s