Les ombres du Porhoët

Les ombres du Porhoët

de Gilles Tenoux – Ed. des Montagnes Noires

 

les-ombres-du-porhoet-gilles-tenouxLes Ombres du Porhoët propose une anthologie de la littérature française à travers la généalogie d’une famille bretonne. Cette symphonie de portraits de laboureurs, de bûcherons, de meuniers, de filandières… donne à entendre la musique de la langue que parlaient ces voisins de la forêt de Lanouée entre les années 1500 et 2000.

Ainsi le lecteur remonte le temps, avec les petites histoires d’une famille, en passant de l’un à l’autre. Près de cent auteurs et autrices, pour autant de portraits « à la manière de ».

On retrouve la langue de Voltaire, Rabelais, Marivaux, Fontenelle, Abraham du Vermeil, mais aussi de Raymond Queneau, Marcel Proust, Jean de la Fontaine, Montaigne, Beroalde de Verville.

Sans oublier les femmes : Catherine d’Aulnoy, Marguerite de Navarre, Madame de Sévigné, Madame du Deffand ou Marguerite Duras. Un festival de vocabulaire, de tournures de phrases parfois désuètes, souvent charmantes, toujours justes. Et puis quelques dessins à la plume, pour donner à voir les chemins et les bourgs, souvent organisés autour de leur église : Lanouée, le Cambout, Guégon, Mohon, Plumieux, Guéhenno, Josselin et son fameux château…

En lisant ce livre, vous tomberez sous le charme de ce pays de mandes, de rivières et de forêt.

L’auteur

Breton, Gilles Tenoux, né à Paris, est originaire du centre Bretagne ; le Porhoët. Linguiste de formation, il a déjà publié deux livres : un premier roman Les choix imparfaits en 2014 et un thriller Promets-moi, Dimitri en 2017.

Il a mené sa carrière professionnelle entre Paris, Lyon et Nantes comme administrateur territorial. Spécialiste de la formation professionnelle, la transmission des connaissances le passionne. Après avoir été directeur des Ressources Humaines de Nantes Métropole, il est aujourd’hui chargé de mission et s’occupe de la journée citoyenne de la propreté. Il a été président dix ans de Stradivaria, l’orchestre baroque de Nantes.

Il partage son temps entre Nantes, Saint-Gildas-de-Ruys et Lanouée. Quand il n’écrit pas, il chante avec Kan ar Vro… en breton.

 

« Les ombres du Porhoët » de Gilles Tenoux
Editions des Montagnes Noires
Acheter le livre en ligne sur le site de la Coop Breizh

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s